Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ABC : Association d'entrepreneurs d'Epône et des environs

MATINALES de l’EXPERT 14 Février 2013 8H00 – 9H30 Gestion du Stress sur fond de crise

30 Janvier 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #MATINALES

CAMPANILE   GESTION DU STRESS SUR FOND DE CRISE  maryanneerard.jpg


Après un petit déjeuner de bienvenue, Madame Mary-Anne Erard sera notre expert du jour. Chef d'entreprise depuis 4 ans, Madame Mary-Anne Erard accompagne, soutient et aide les chefs d'entreprise à aligner et rééquilibrer « l'esprit, le cœur et les trippes » pour qu’ils soient au mieux pour mobiliser leurs moyens et ressources intérieures afin atteindre leurs objectifs.

Maître Practicienne en ennéagramme, Spécialiste en PNL, Analyse Transactionnelle, Langage verbal et non verbal, certifiée Maître Reiki Usu et Praticienne de Cartes de Développement Personnel et Professionnel, Madame Mary-Anne Erard nous expliquera les relations tendues deviennent source de stress, comment le gérer malgré les exigences élevées dans le milieu professionnel.

 

Depuis des années, le stress fait malheureusement « partie » de la vie du chef d'entreprise. Aujourd'hui, avec la crise économique, les incertitudes s’amplifient, les facteurs de stress deviennent nombreux et surtout chez les chefs d'entreprise de TPE ou PME. Malheureusement au lieu de donner du  « peps », de booster l’entrepreneur, le stress crée de plus en plus de fatigue mentale,  de manque de concentration, d'erreur de jugement...

 Cette conférence sur le stress s'articulera autour de trois grands points 

1. Identifier son stress
2. Particularité du stress propre aux Chefs d'entreprise
3. Comment faire pour réduire la dose de stress et la gérer

 

Cet exposé sera suivi d’un moment d’échange et de réponses aux questions des participants.

La participation est fixée à 20 € pour les non adhérents non invités par un adhérent (gratuite pour les adhérents)

 

Merci de confirmer votre présence

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article