Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ABC : Association d'entrepreneurs d'Epône et des environs

Articles avec #infos utiles tag

COAXION

21 Novembre 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

 

9CB022C1-174F-4C63-9AAA-32203817E68C.image 400

Les président(e)s des associations membres du réseau COAXION Yvelines se sont réunis le 24 octobre dernier, dans les locaux du Port de Paris à Limay.


Les ordres du jour étaient : 

1. Actualité des associations et retours d’expériences

2. Convention d’objectifs COAXION

3. Enquête d’impact COAXION

4. Bilan des actions : Soirée et Forum

5. Actions à venir

 

6. Divers

 


Pour lire le compte rendu de la plénière, CLIQUEZ ICI.

Lire la suite

ABC Epône vous présente son nouveau trésorier !

4 Novembre 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

Comme promis, voici une petite présentation de Monsieur Philippe Lavoisier, qui succède à Madame Frédérique Patarin à la place de trésorier d'ABC Epône :

 

Après avoir débuté sa carrière à la direction financière d’un important groupe de produits laitiers, Philippe Lavoisier a consacré la plus grande partie de son activité professionnelle dans l’industrie et la distribution de mobilier pour collectivités.

 

Depuis 2005, il se consacre à la gestion d’immobilier locatif ainsi qu’à l’accompagnement et au portage d’activités à potentiel.


 

Philippe Lavoisier

 

Toute l'équipe d'ABC Epône est très heureuse de collaborer avec lui !

 

 

A très bientôt.

 

Lire la suite

Premier bulletin thématique d'ABC Epône

22 Octobre 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

 

Voici le premier bulletin thématique de notre association !

 

Le sujet principal : La fibre optique à très haut débit

Bulletin fibre    

Un sondage réalisé en juin 2013 montre que (47 répondants) :

 

  • 91% sont intéressés par la fibre optique
  • 93% estiment leurs besoins non satisfaits
  • 100 % souhaitent bénéficier de l'internet par fibre optique
  • 64% seraient prêts à dépenser environ 50 euros par mois pour en bénéficier
  • 48% la désiraient pour hier ...

 

 

Attention ! Votre avis nous interesse, faites nous en part dans vos commentaires ou repondez vous aussi à notre sondage ICI !

 

 

Au plaisir de vous lire prochainement !


Lire la suite

Assemblée générale - Juin 2013

22 Octobre 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

VLO4886+

 

Suite à l'assemblée générale des membres d'ABC Epône

au Bowling d'Orgeval le 27 Juin dernier,

16 entreprises sur 20 ont répondues présentes pour prendre part à différents sujets.

 

Les objectifs de cette assemblée étaient de traiter les points suivants


- Rapport Moral

- Rapport Financier

- Objectifs et projets 2013-2014

- Nouveaux membres actifs 

- Points divers 

 

Retrouvez le rapport de cette assemblée ICI ainsi que le procès-verbal ICI !

 

D'autre part, après le regretté départ de Frédérique Patarin qui fut notre trésorière durant 5 années, nous vous présentons son successeur qui a officiellement pris ses fonctions en juin 2013 : 

Monsieur Philippe Lavoisier !


Vous retrouverez prochainement un article qui lui sera dédié.

 

 

 

Quelques photos pour illustrer cette soirée...

 

VLO5022+

VLO4968+

VLO4960+ 1

 

A très bientot ! 

Lire la suite

Redevance pour création de bureaux ou de commerces en Île-de-France (RCB-IDF)

26 Mars 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

REUNION-CHANTIER_copy.jpg

Article publié sur REASEAULIA le 26/03/13

 

La construction de bureaux, locaux commerciaux ou de stockage, situés en Île-de-France, est soumise à une redevance, perçue à l'occasion de travaux de construction, reconstruction, rénovation, transformation ou agrandissement. 

 

Il faut savoir que le montant de cette taxe a énormément augmenté au cours de ces derniers mois.

 

Pour exemple, une entreprise basée à Houdan, ayant déposé son permis de construire le 4 avril 2012 pour l'extension de son bâtiment de 1 000 m² (qui lui a permis d'embaucher 4 personnes), vient de recevoir une redevance à payer de 28 732 €. En principe, les Mairies ont le devoir d'informer les entreprises mais malheureusement, dans ce cas, cela n'a pas été fait.

 

Attention : Cette redevance, due une seule fois, ne doit pas être confondue avec la taxe sur les bureaux qui doit être versée chaque année.

 

 

 

Pour plus d'informations, et consulter le montant de cette taxe par circonscriptions, CLIQUEZ ICI


Lire la suite

Entreprises en difficulté : comment obtenir des remises de dettes fiscales et sociales ?

22 Mars 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

les-echos-business.jpg



article-les-echos.jpg

* Quand et comment bénéficier de délais de paiement ?

* Quand et comment obtenir des remises de dettes ?


Nous vous recommandons l'article des Echos : A LIRE ICI

Lire la suite

INFO : Taux de l'intérêt légal pour 2013 à 0.04 %

4 Mars 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

photo-article-impaye.jpg


Le décret fixant le taux de l'intérêt légal pour 2013 vient de paraître. Ce taux est utilisé pour le calcul des intérêts créditeurs ou pour le calcul des intérêts moratoires en cas de retard de paiement d'une dette. Pour 2013 il est fixé à 0,04 %.


Source : Légifrance - Décret n°2013-178 du 27 février 2013

Consulter le texte : cliquer ICI


Lire la suite

Aides aux salariés créateurs : l’exonération de charges est supprimée !

1 Mars 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

ARTICLE-fin-aides-createurs.jpg

Valérie Froger - LES ECHOS Business - 28.02.2013

La loi de finances de 2013 a supprimé l’exonération de charges sociales dont bénéficiaient les salariés créateurs. En cause : trop peu d’utilisateurs et un double emploi avec le régime de l’auto-entrepreneur.

Les aides à la création d’entreprise sont dans le collimateur du gouvernement. Alors que la Cour des comptes vient de publier un rapport accablant sur les dispositifs de soutien à la création d’entreprise –  jugés trop nombreux, trop coûteux et mal ciblés  – la loi de finances 2013 a supprimé l'exonération de cotisations sociales dont bénéficiaient les salariés créateurs. 
Cette mesure, votée dans le cadre de la Loi Dutreil de 2003, permettait aux salariés qui créent leur entreprise de profiter, pendant 12 mois, d’une exonération de charges sociales (assurance maladie-maternité, assurance vieillesse de base et invalidité-décès, allocations familiales) tant que leurs revenus restaient inférieurs à 120 % de Smic brut. Ils continuaient juste à acquitter leurs cotisations sur leur emploi salarié.

 

Seulement 1500 bénéficiaires


Lors des débats à l'Assemblée nationale, le ministre du budget a expliqué qu'initialement, cette mesure visait à "encourager les salariés à créer ou à reprendre une entreprise en leur permettant de cumuler une activité salariée et une activité indépendante tout en étant exonérés des cotisations sociales dues au titre de leur nouvelle activité". Mais le dispositif a fat peu d’émules. En 2011, il aurait été utilisé par seulement 1500 personnes. Une gabegie pour le gouvernement Ayrault qui a mis un terme à cette mesure à la date du 1er janvier 2013 (elle reste cependant applicable aux revenus perçus au titre des périodes antérieures au 1er janvier 2013).

 

Un double-emploi avec le régime de l’auto-entrepreneur ?

Les causes de cette suppression ? Son double emploi avec le régime de l’auto-entrepreneur. « A l’origine, l’effet escompté du dispositif était de favoriser la création par les salariés créateurs. Le gouvernement a estimé que l’autoentrepreneuriat remplissait dorénavant cette mission en permettant aux salariés de créer en toute simplicité leur entreprise » explique Grégoire Leclercq, président de la fédération des auto-entrepreneurs (Fedae). Et d’ajouter : « Sylvia Pinel a expliqué que cette suppression n’avait rien à voir avec un quelconque aspect fiscal ou social ». Le gouvernement compte toutefois économiser 4 millions d’euros avec la suppression de cet avantage.

 


A noter : Un congé pour créer

Un salarié qui souhaite créer son entreprise peut demander un congé ou un temps partiel pour création/reprise d'entreprise. Les conditions à remplir ? Le salarié doit justifier d'une ancienneté de 24 mois au moins, consécutifs ou non dans l'entreprise.
A savoir : l'employeur peut différer le départ en congé. En outre, dans les entreprises de moins de 200 salariés, il peut refuser le congé s'il estime que celui-ci aura des conséquences préjudiciables pour l'entreprise, ou que l'activité envisagée est concurrente de la sienne. 
Pendant un congé création, les salariés ne perçoivent pas de rémunération. Ils continuent toutefois d'être couverts par la sécurité sociale pendant un an.
Lire la suite

Pagaille au régime social des indépendants (RSI)

1 Mars 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

Les adhérents au RSI, commerçants, artisans et professions libérales, sont victimes d'appels de charges fantaisistes et peinent à faire valoir leurs droits à la retraite ou à la couverture maladie.

Patricia Erb, Mieux Vivre Votre Argent pour LEntreprise.com



ARTICLE-charges-RSI.jpg


Racket sans interruption" ! C'est ainsi qu'a été rebaptisé le RSI, le Régime social des indépendants, par Pascal Geay, fondateur et président de l'association Sauvons nos entreprises (SNE). Comme tant d'autres, cet entrepreneur, plaquiste peintre, a fait la douloureuse expérience de la gestion désastreuse du RSI. Pour commencer, il a reçu un appel de cotisations de 3 000 euros. Une erreur manifeste : il en était exonéré du fait de l'aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise dont il bénéficiait. Puis, ce fut la valse des appels de charges fantaisistes. "J'ai reçu vingt-quatre appels à cotisation en un an, tous avec un montant différent, au lieu d'un par trimestre", explique-t-il. Sans compter les mises en demeure d'huissier. Depuis sa mise en ligne en mai 2011, le site de l'association SNE reçoit de nombreux témoignages de victimes du RSI.

 

Un quart des cotisants victimes de dysfonctionnements

Beaucoup de contentieux, pas d'interlocuteur

L'Ordre des experts-comptables monte au créneau

Des améliorations prévues... en octobre 2014

 

Lire l'intégralité de l'article - Cliquez ICI

Lire la suite

A LIRE ! Six conseils pour éviter une rupture de trésorerie

28 Février 2013 , Rédigé par abc-epone Publié dans #INFOS UTILES

 

Article de Gilles Rappaport pour LEntreprise.com

(publié le 27/02/2013)

 

La rupture de cash est un fléau pour les entreprises. Chaque mois, des milliers d'entre elles en meurent. Nos conseils pour vous en prémunir.


ARTICLE-tresorerie.jpg


Pour éviter des ruptures de cash, "dans la période troublée que nous connaissons, il est souhaitable de faire des prévisions de trésorerie à six mois, actualisées mensuellement", recommande Alain Vinay, expert financier, dirigeant-fondateur du cabinet ACD Consultants.


 

Le contexte actuel de crise économique et financière fragilise terriblement les entreprises. Les tribunaux de commerce notent que le cycle des défaillances s'accélère. Statistiquement, le délai moyen entre la survenue d'un incident de paiement dans une entreprise et la mise en cessation de paiements de celle-ci est beaucoup plus court qu'auparavant : il est désormais compris entre trois et six mois. "Aujourd'hui, les choses vont très vite, met en garde Alain Vinay, expert financier, dirigeant-fondateur du cabinet ACD Consultants. Une société qui se trouve brutalement confrontée à un problème de trésorerie n'a pas le temps de réagir. Car il n'existe pas de solution miracle mobilisable en quelques semaines."

 

Pour assurer la pérennité de votre entreprise, vous devez donc vous prémunir contre tout risque de rupture de cash. La démarche en six points que nous vous proposons vous permettra d'atteindre cet objectif. Son maître mot, à garder en tête comme une obsession : anticiper !

 

CLIQUER ICI POUR LIRE L'ARTICLE INTEGRALEMENT

Lire la suite
1 2 3 4 > >>